Virelles

Création en 1985
Une superficie de 134,94 hectares
Accessibilité :

Homme et nature réconciliés

Un vaste étang de 80 ha, bordé de milieux variés, constitue la réserve située sur la commune de Chimay, à la frontière de la Fagne et de la Calestienne. Créé au XVIe siècle pour les besoins de la métallurgie locale, le plan d'eau est pollué et défiguré par le tourisme de masse dans les années septante. Aujourd'hui, la nature y a repris ses droits grâce à un partenariat avec Fortis et le WWF.

    Une grande diversité de milieux

    La riche biodiversité s’explique par un patchwork d’habitats de grand intérêt. Le vaste plan d’eau est bordé d’une roselière particulièrement attractive pour les oiseaux. A l’arrière de celle-ci, de splendides aulnaies évoluent sans intervention humaine, en témoigne un caractère sauvage très marqué. Mentionnons également l’ancien parc, au peuplement très diversifié, qui comprend de nombreux arbres remarquables et est parcouru par un sentier didactique. 

    Un étang riche en espèces

    Le plan d'eau et ses abords attirent une avifaune très diversifiée. Plus de deux cents espèces, principalement aquatiques, peuvent être observées : hérons, cormorans, grèbes, canards plongeurs et de surface, passereaux des marais... Certaines sont rares et menacées comme la sterne pierregarin ­­— apparue suite à la pose de plates-formes de nidification à son attention —, la marouette ponctuée ou la locustelle luscinioïde. L’étang en lui-même, avec sa faible profondeur et ses berges en pente douce, est particulièrement propice à la faune et à la flore. Les grands herbiers de plantes aquatiques constituent de superbes terrains de ponte pour de nombreuses libellules. Derrière une grande roselière, le pré de Fagne présente une richesse botanique exceptionnelle : la scorsonère des prés, la petite scutellaire ou le sélin, ainsi que diverses laîches et orchidées peu fréquentes y trouvent refuge.

    Un centre de découvertes

    Au sud de la réserve, l’Aquascope propose ses activités de sensibilisation. De nombreux événements nature s’y déroulent tout au long de l’année. Virelles est un exemple parfait de bonne cohabitation entre activités humaines et respect de l’environnement. En aménageant et en protégeant les lieux, l’homme assure un déploiement idéal de la biodiversité. Débordante de vitalité et de couleurs, virevoltante de plumes et d’élytres, la nature offre en retour un spectacle de toute beauté.

    Les partenaires de cette réserve