Prés de Grand Rieu

Une mosaïque de milieux humides au profit des oiseaux

Située à Hautrage, près de Saint-Ghislain, la réserve traversée par le Grand Courant est aujourd’hui occupée essentiellement par une vaste roselière et accueille de nombreuses espèces d’oiseaux. Panneaux didactiques, sentiers de promenade et visites organisées permettent au visiteur  de découvrir le site.

Un vaste étang de 10 ha

Encadrée d’aulnes et de saules têtards, la grande roselière occupe l’essentiel de la réserve, un territoire issu d'effondrements du sol provoqués par l’extraction souterraine du charbon. La réserve est composée d'un vaste étang d'une superficie de 10 ha et de deux types de milieux : la roselière de type sèche n’est inondée que lors des périodes hivernales et printanières ; le long des fossés et dans les creux inondés de façon permanente, la roselière humide est elle parsemée d’iris jaunes et de patiences d’eau, proches parentes des primevères.

Des oiseaux à gogo

Aux alentours, on retrouve quelques anciennes prairies de fauche, détrempées pendant une partie de l’année, des friches semi-ouvertes parsemées de mares temporaires, ainsi qu’un dense quadrillage d’anciens fossés de drainage. Quelques prairies de fauche moins humides sont gérées avec l’aide de plusieurs agriculteurs locaux. Tous ces milieux drainent leur cortège d’espèces végétales et animales spécifiques. Véritable emblème de la vallée de la Haine, le gorge-bleue est bien présent dans la réserve où nichent chaque année plusieurs dizaines de couples. On peut également y observer le phragmite des joncs, la bouscarle de Cetti ou le pipit spioncelle. Les amphibiens sont également nombreux à fréquenter le site. 

Sentiers didactiques pour accueillir le public

De nombreux aménagements et travaux de gestion ont pu être effectués grâce aux subsides obtenus dans le cadre de l'objectif 1 Hainaut (1996) puis d’un projet LIFE Nature. Un étang, alimenté par la nappe phréatique, a été creusé dans la tourbe. Un affût dissimulé sur ses berges permet aux observateurs d’admirer la riche avifaune du site en toute discrétion. Agrémentés de panneaux didactiques, deux sentiers de promenade invitent le visiteur à découvrir la réserve tandis qu’une visite ornithologique printanière y est organisées chaque année.

Découvrez les espèces

Busard des roseaux
Busard des roseaux
Libellule fauve
Libellule fauve
Pigamon jaune
Pigamon jaune
Râle d'eau
Râle d'eau

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

22/02/2024

Natagora engage un ou une secrétaire (H/F/X)

Au sein du département Éducation, vous travaillerez en équipe sur les différentes formations naturalistes dispensées par Natagora. Postulez avant le 10 mars pour ce contrat à durée indéterminée à mi-temps, basé à Namur, Bruxelles ou Liège.
En savoir plus
16/02/2024

Natagora coasse vos routes

Natagora lance sa grande opération de Sauvetage des batraciens. Jusqu'en avril, les volontaires de l’association s’activent sur 330 sites à travers toute la Wallonie, mais aussi à Bruxelles. L’action permet notamment de recenser certaines espèces protégées et menacées.
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus