Vallée de la Hulle

Création en 1990
Une superficie de 67,1 hectares
Accessibilité :

Au plus profond de la forêt ardennaise

C’est dans les tourbières qui occupent le sommet du plateau de la Croix Scaille, à près 500 m d’altitude, que nait la vallée de la Hulle. Située à l’est de la Botte de Givet, dans la commune de Gedinne, la réserve s’y étire jusqu’à la confluence de la Hulle avec la Houille, à quelques kilomètres de son point de rencontre avec la Meuse. De nombreuses espèces dépendent de la rivière et la cigogne noire fréquente régulièrement la vallée.

Croix Scaille ?

C’est sur un plan de la région tracé en 1614, époque des archiducs Albert et Isabelle, qu’est apparu pour la première fois, à la croisée de deux chemins forestiers, le nom de "Croix d’Escaille". La légende du plan explique : "La Croix d’Escaille est un lieu où fut jadis occis un homme des Terres de Château Regnault, auquel lieu ses parents firent planter une Croix d’escaille qui a depuis été rompue et ne se voit plus." En wallon "escaille" ou "scaille" signifie ardoise, cette roche ardennaise qui se fend si parfaitement et permet la réalisation de toitures. Retrouvée abîmée dans un taillis, la fameuse croix d’escaille surplombe aujourd’hui la porte d’entrée de la ferme Jacob, située sur le sommet du plateau. 

Forêts galeries

Tout au long de son parcours à travers la réserve, la rivière Hulle est bordée par de belles forêts galeries, formée d’abord de bouleaux pubescents, puis d’aulnes glutineux. Ces forêts, laissées à leur évolution spontanée, forment un cordon boisé qui protège la rivière du regard. Elles assurent une quiétude appréciée par de nombreuses espèces dépendante de la rivière, tels le cincle plongeur, le martin-pêcheur ou encore la très rare loutre dont on observe des traces occasionnellement.

Cigogne noire

Jusqu’il y a peu, une grande partie de la réserve était occupée par des plantations d’épicéas. De vastes travaux, menés essentiellement dans le cadre d’un programme LIFE Nature, ont permis d’éliminer ces plantations exotiques et de restaurer les prairies de fauche qui occupaient autrefois la vallée. En quelques années, le paysage s’est métamorphosé, retrouvant son aspect d’antan. De nombreuses mares ont été créées pour le redéploiement de la faune et de la flore aquatiques. La cigogne noire fréquente désormais régulièrement la vallée pour s’y nourrir, preuve qu’une biodiversité luxuriante y a repris ses droits.

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Castor d'Europe
Couleuvre à collier
Pie-grièche écorcheur
Sympetrum noir
Sympetrum noir 

Responsable

Joelle Huysecom