Les Briqueteries de Rome

Une riche nature construite brique par brique

La Briqueterie de Rome est une ancienne argilière située sur les hauteurs de l’Ourthe famennoise, le long de la grand-route entre Barvaux et Petithan. Dès 1921, l’argile y est arrachée du sol en vue de fabriquer des briques. Recolonisé par dame nature après l’arrêt de la production, le site présente aujourd’hui une biodiversité exceptionnelle.

Mosaïque de mares et mardelles

En 1983, la briqueterie cesse ses activités. La nature reprend ses droits. Çà et là, on trouve encore sur le site quelques vestiges de son exploitation passée, dont une voie de chemin de fer désaffectée. Mais ce sont surtout les mares qui donnent le ton au paysage. Tantôt bordées de buissons, tantôt d’espaces ouverts, la majorité de ces anciennes fosses d’extraction sont peu profondes et donc temporaires, tandis que d’autres, plus profondes, restent ennoyées toute l’année. Ces différents plans d’eau de taille très variable accueillent une vingtaine d’espèces de libellules, dont l’agrion nain, la cordulie bronzée, l’aeschne des joncs ou le sympétrum noir.

Les prairies où fleurissent les papillons

Si le site avait été laissé à l'abandon, la forêt l’aurait progressivement recolonisé. Mais un plan de gestion efficace, lié au statut de réserve naturelle, permet aux volontaires de Natagora Ourthe-Amblève de préserver des milieux riches en biodiversité. Ils assurent notamment le maintien de prés fleuris qui accueillent plus de 40 espèces de papillons de jour et 350 espèces de papillons nocturnes. Certaines zones abritent des stations d’orchidées, dont l’orchis bouffon. On y trouve également la succise des prés qui constitue un atout pour le retour du très rare damier de la succise. Le site a d’ailleurs bénéficié du projet LIFE Papillons (2009 - 2015), grâce auquel des travaux de restauration ont pu être réalisés.

Des milieux boisés pour parfaire le tableau

Plusieurs zones boisées alternent avec les espaces ouverts créant ainsi des milieux de vie favorables à de nombreux insectes mais aussi oiseaux. Canards, hérons ou autre poules d’eau profitent des mares tandis que la forêt offre gîte et couvert aux pics. Dans les fourrés, ce sont les passereaux qui s’en donnent à cœur joie, dont l’hypolaïs polyglotte et le bruant jaune.

Découvrez les espèces

Agrion nain
Bruant jaune
Orchis bouffon
Orchis bouffon
Succise des prés

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

28/02/2024

Le magazine Natagora n°119 : Les marais font de la résistance

Dans ce n°119, nous partons à la découverte des marais et allons à la rencontre de volontaires qui étudient les comportements des chauves-souris. Vous en apprendrez davantage sur la réserve de Tavigny qui fait l'objet d'un projet d'extension, sur la grenouille verte et les pouvoirs du saule blanc ! Bonne lecture et belle découverte!
En savoir plus
01/02/2024

Le ministre Borsus attaque Natagora, mais pourquoi ?

En pleine mobilisation paysanne, alors que Natagora rappelle sa solidarité et les liens forts qui la lient au monde paysan, nous avons eu la surprise d’être pris pour cible par le Ministre Borsus, sur les plateaux télévisés et en pleine manif, face aux agriculteurs. Et cela pendant qu’à différents niveaux de pouvoir, on sape les mesures environnementales de la PAC. Une tentative de détourner l’attention ?
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus