Holzwarche

La vallée aux jonquilles

La vallée de la Holzwarche, dans l’est de la province de Liège, constitue un exemple remarquable des milieux engendrés par les anciennes pratiques agropastorales. La réserve, une des plus élevées de Wallonie, s'étire du plateau de Losheimergraben jusqu'au lac de Bütgenbach. Très représentative de la Haute Ardenne orientale, elle englobe plusieurs habitats de grande valeur biologique et accueille de nombreuses espèces à caractère montagnard.

Ingénierie paysanne

Constatant que les fonds de vallée inondés chaque hiver avaient un sol bien plus riche que les prairies des versants, les paysans de Haute-Ardenne ont cherché à reproduire le phénomène plus haut sur les pentes. La technique ? Creuser des canaux, appelés biez d’abîssage, sur le flanc du vallon, pour dériver l’eau d’une source et la faire lentement s’écouler sur un pré. Ces pratiques d’irrigation traditionnelles étaient largement répandues en Ardenne, partout où la topographie permettait la dérivation d’un ruisseau, et augmentaient nettement la productivité des prés de fauche.

Une flore de montagne dans nos prairies

Grâce à ces pratiques ancestrales, des prairies d’un type très particulier se sont développées dans la vallée de la Holzwarche et ses voisines : les prairies à fenouil des Alpes et à centaurée noire. Ces milieux sont également liés aux conditions climatiques presque montagnardes régnant dans ce coin du pays. La richesse floristique (et faunistique qui en découle) y est souvent extraordinaire. On a pu dénombrer pas moins de soixante-deux espèces de végétaux supérieurs sur 25 m². Un record ! En avril, les prairies se couvrent d’un jaune or sur de nombreux hectares. Ces magnifiques tapis de jonquilles forment d’ailleurs une attraction touristique de première classe.

Avifaune préservée

À sa création, la réserve a permis d’éviter l’enrésinement du petit vallon de Kleinfüllenbach, un affluent de la Holzwarche. Durant les quelques décennies qui ont suivi, le site s’est considérablement étendu. De nombreuses espèces d’oiseaux profitent aujourd’hui de la protection accordée à ces terrains. Lié à des pratiques agricoles traditionnelles, le tarier des prés a vu ses effectifs chuter de manière spectaculaire dans nos régions. Mais à Holzwarche, il s’épanouit aux côtés des pies-grièches grise et écorcheur et autres oiseaux nicheurs. L’abondance de rapaces, notamment la présence du milan royal, constitue une indication supplémentaire de la haute valeur biologique du site !

Découvrez les espèces

Cuivré de la bistorte
Milan royal
Narcisse jaune
Narthécie des marais

Activités de cette réserve

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

29/09/2022

Observations remarquables en Haute-Sûre

Libellules rares, papillons et fleurs emblématiques des prairies humides… et même des moules menacées d’extinction ! La réserve de Haute-Sûre est un incomparable réservoir de biodiversité. Sa superficie approche désormais les 250 hectares. Des aménagements récents y portent déjà leurs fruits.
En savoir plus
29/09/2022

Au Mont des Pins, la nature gagne du terrain

La superficie de la réserve atteint désormais 51 hectares, soit un accroissement de 50%. Peu à peu, les pelouses calcaires reconquièrent la colline et avec elles un cortège d’espèces rares et emblématiques, mais aussi le pâturage ovin d’autrefois. Une nouvelle balade Natagora offre un aperçu de ce joyau.
En savoir plus
29/09/2022

La fascinante odyssée des milans wallons

Vous avez été nombreux à soutenir notre projet de suivi GPS des milans royaux nichant en Haute Ardenne. Vos dons ont permis de récolter des informations inédites sur la migration étonnante de ce majestueux voyageur. Des données qui pourront s’avérer précieuses dans le cadre d’un programme européen de sauvegarde du milan, confronté à diverses menaces...
En savoir plus
Contenu promotionnel
12/09/2022

Soutenez nos actions en utilisant Trooper

Saviez-vous que vous pouviez soutenir Natagora toute l’année, en faisant vos achats en ligne, sans que cela ne vous coûte 1 cent de plus ? Pour nous soutenir, rendez-vous sur le site Trooper et cliquez sur l’enseigne de votre choix. Plus de 1.000 magasins en ligne participent.
En savoir plus