Haute-Sûre

Le secret bien gardé de l'Ardenne belge

La Haute-Sûre et ses affluents coulent paisiblement non loin du Grand-Duché de Luxembourg. Les vallées du Beulet, de la Strange, de la Géronne… s’unissent en un éventail de paysages magnifiques. Dans cette région encore préservée du tourisme de masse, les parcelles protégées s’enchaînent au fil des méandres. Répartie en une trentaine de blocs totalisant presque 250 ha, la réserve naturelle de la vallée de la Sûre forme un véritable maillage écologique qui regorge d’espèces rares.

Un large maillage écologique

Au nord, sources, rivières et ruisseaux découpent le plateau ardennais et forment un ensemble ouvert, marqué par une activité agricole assez présente. La riche végétation des fonds de vallée y est bien installée. Prairies maigres oligotrophes et submontagnardes, nardaies et mégaphorbiaies ne sont que quelques exemples des divers habitats de grande qualité biologie qui caractérisent cette partie de la réserve. Le sud, plus forestier, comprend la partie septentrionale du massif de la forêt d’Anlier. L’étendue de sa hêtraie à luzule en fait un site réellement remarquable.

Et au milieu coule une rivière

Juseret, Volaiville, Winville, Bodange, Menufontaine... tous ces villages enchanteurs se structurent autour de la Sûre ou d’un cours d’eau qui s’y jette. Les espèces rencontrées dans les nombreux milieux qui composent la réserve sont innombrables. Ici, les baies rouges de la canneberge et les hampes cotonneuses des linaigrettes vaginées. Là, le vol de la cigogne noire et du cuivré de la bistorte. Toute une série d'oiseaux y nichent ou hivernent : milan royal, bécassine des marais, pic mar, pie-grièche écorcheur…

Une riche diversité ardennaise

La vallée est aussi réputée pour héberger une des dernières populations significatives de moules perlières. Elles dépendent de la bonne qualité des eaux de la Sûre et de ses affluents, qui bénéficie aussi au chabot, à la lamproie de Planer et à la loutre d'Europe. Sur de nombreux coteaux surplombant les vallées, d’anciennes plantations d’épicéas défrichées grouillent maintenant de vie. L’Ardenne est bel et bien un superbe réservoir de biodiversité… Un réservoir que Natagora a à cœur de préserver !

Découvrez les espèces

Bécassine des marais
Cigogne noire
Grenouille verte
Trèfle d'eau

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

28/02/2024

Le magazine Natagora n°119 : Les marais font de la résistance

Dans ce n°119, nous partons à la découverte des marais et allons à la rencontre de volontaires qui étudient les comportements des chauves-souris. Vous en apprendrez davantage sur la réserve de Tavigny qui fait l'objet d'un projet d'extension, sur la grenouille verte et les pouvoirs du saule blanc ! Bonne lecture et belle découverte!
En savoir plus
01/02/2024

Le ministre Borsus attaque Natagora, mais pourquoi ?

En pleine mobilisation paysanne, alors que Natagora rappelle sa solidarité et les liens forts qui la lient au monde paysan, nous avons eu la surprise d’être pris pour cible par le Ministre Borsus, sur les plateaux télévisés et en pleine manif, face aux agriculteurs. Et cela pendant qu’à différents niveaux de pouvoir, on sape les mesures environnementales de la PAC. Une tentative de détourner l’attention ?
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus