Carrière d'Evieux

Création en 1996
Une superficie de 7,72 hectares
Accessibilité :

Le paradis des grenouilles alpinistes

La réserve naturelle d'Evieux est située à Esneux, sur la rive droite de l'Ourthe face au hameau d'Evieux. Il s’agit d’un site carrier désaffecté et reconquis par la végétation. Avec ses nombreux murets et mares artificielles, cette ancienne carrière de grès constitue un précieux repère pour l’herpétofaune de Belgique.

Un site patrimonial offert à la nature

La carrière est ouverte au début du XVIIIe siècle. Vers 1721, le droit d'extraction est concédé à des particuliers, moyennant une redevance de "deux escalins par mille de pierres propres à paver". Elle reste en activité jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis est laissée à l’abandon. En 1982, Marcel Brialmont et son épouse acquièrent le site dans un but de conservation. Vingt-huit ans plus tard, ils rétrocèdent leurs droits à Natagora. C’est au tour des volontaires de la régionale Vesdre et Ourthe d’assurer la gestion de ce coin de nature escarpé.

Protection naturelle pour les habitants des mares

Excepté dans sa partie supérieure, en bordure du plateau de Hamay, la réserve présente un relief particulièrement marqué. Aucun chemin ne traverse le site, seulement quelques courtes pistes forestières. Le sol, constitué d'une mince couche de terre rocailleuse sur fond rocheux, est extrêmement pauvre. Sur le flanc du versant principal, une vaste et profonde faille délimite l’ancienne carrière depuis longtemps abandonnée. La menace d'éboulement et l'absence d'un dispositif de sécurité rendent cette zone dangereuse et presque inaccessible. Mais pas pour les reptiles ou les amphibiens ! Sur les différents niveaux de l’ancienne carrière, des mares de taille et profondeur variables accueillent une herpétofaune exceptionnelle pour la Belgique.

Perpétuez l’intérêt du site !

Étant donné la nature escarpée du site et sa dangerosité, la réserve n’est pas libre d’accès. Cependant, des activités de gestion y sont régulièrement organisées par Natagora. Les chantiers, toujours bien encadrés, consistent à entretenir les mares, ainsi qu’à lutter contre l’embroussaillement de leurs abords et des pierriers les plus importants. Envie d’un peu d’aventure ? Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Coronelle lisse
Grenouille verte
Orpin blanc
Orvet commun

Responsable

Aurélie Cloesen et Serge Tiquet