Wancennes

Un bocage pour la biodiversité

Située à proximité immédiate du village de Wancennes, aux portes de l’Ardenne, la réserve naturelle est composée de deux blocs de prairies bocagères. Les haies vives particulièrement bien conservées forment un réseau des plus attractifs pour les espèces liées à ce type de milieu : lièvres, éperviers ou fauvettes y trouvent refuge et nourriture.

Une pâture historique

D'après les cartes anciennes, la parcelle est dédiée au pâturage depuis près de deux siècles. Dans les années 1970, on observe une densification du réseau de haies et des zones forestières. Cette évolution a permis le développement d'une flore adaptée au bocage, et essentiellement constituée de haies denses d'aubépines, de prunelliers, d'églantiers et de ronces. Les ruisseaux qui longent le site participent à la diversité et favorisent la flore et de la faune tributaires des milieux humides et rivulaires.

De l'agitation dans les haies

Lorsqu’on visite le site, le calme est particulièrement frappant. Seul le bruit assourdi d'un train qui passe au loin trouble un site dédié aux sons naturels : les passereaux qui s'égaient dans le bocage à l'approche d'un épervier en maraude, le cri de la buse qui s'élève dans les courants aériens chauds, un grand corbeau qui traverse l'azur ou les crissements particulier des orthoptères. Les mésanges boréales, hippolaïs polyglottes et linottes mélodieuses sont ici chez eux.

Une agriculture protectrice de la nature

La gestion de la réserve naturelle est confiée à un agriculteur local qui y applique des techniques favorables au développement d'une biodiversité déjà bien installée. Le site convient bien aux espèces des milieux bocagers ; il ne serait donc pas étonnant d'y rencontrer bientôt des espèces de grand intérêt patrimonial présentent dans les environs : muscardin, blaireau, chauves-souris, pie-grièche écorcheur, coucou gris, tourterelle des bois ou rossignol philomèle sont peut-être les futurs hôtes de la réserve.

Découvrez les espèces

Lièvre d'Europe
Mésange boréale
Mésange boréale
Petit nacré
Petit rhinolophe

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

22/02/2024

Natagora engage un ou une secrétaire (H/F/X)

Au sein du département Éducation, vous travaillerez en équipe sur les différentes formations naturalistes dispensées par Natagora. Postulez avant le 10 mars pour ce contrat à durée indéterminée à mi-temps, basé à Namur, Bruxelles ou Liège.
En savoir plus
16/02/2024

Natagora coasse vos routes

Natagora lance sa grande opération de Sauvetage des batraciens. Jusqu'en avril, les volontaires de l’association s’activent sur 330 sites à travers toute la Wallonie, mais aussi à Bruxelles. L’action permet notamment de recenser certaines espèces protégées et menacées.
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus