Sébastopol

Forteresse naturelle

En 1855 s’ouvre à Bouffioulx, dans le Hainaut, une carrière industrielle de production de chaux. Elle prend le nom de Sébastopol, en référence à la forteresse de Crimée reprise aux Russes la même année. Le rapprochement est facile entre les fortifications et la taille imposante des cinq fours à chaux. Toujours sur place, ils sont d’ailleurs parmi les plus grands et les mieux conservés d’Europe.

Repère du grand-duc

Après l’arrêt des activités en 1957, la nature reprend ses droits sur ce massif calcaire. La réserve de Sébastopol s’érige aujourd’hui en un rempart naturel aux portes de Charleroi. L’endroit le plus impressionnant est l’ancienne carrière elle-même : une grande plaine que termine un mur de calcaire. Le grand-duc d’Europe y a établi son quartier général. Un emplacement stratégique pour ce super prédateur, où il niche chaque année. Au pied de la falaise s’étend une riche flore adaptée aux sols calcaires : orchidées indigènes, vipérine, hellébore fétide ou encore orobanche pourprée.

Un site façonné par son exploitation

Tout autour, l’exploitation du calcaire a donné forme au terrain. Plusieurs buttes de chaux, par exemple, sont quasi exemptes de végétation. Ne s’y plaisent que bouleaux et lapins. Une ancienne fosse d’extraction s’est transformée en large étang où barbotent crapauds calamites, alytes accoucheurs, tritons et salamandres. Quant aux anciens rails des wagonnets, ils dessinent de bucoliques sentiers envahis par les fougères.

Arbres fruitiers, moutons et tranquillité

Outre la grande variété de milieux naturels, Sébastopol possède une zone agricole, cultivée en suivant diverses mesures agro-environnementales, et un verger haute tige. Tous les fruitiers sont d’anciennes variétés de la région. Au pied des arbres, la gestion est assurée par pâturage, notamment par des moutons entre-sambre-et-meuse, une race indigène quasi disparue.

Malgré son nom et sa proximité avec la dense agglomération de Charleroi, Sébastopol est avant tout un lieu de quiétude, d’une richesse remarquable.

Découvrez les espèces

Blaireau européen
Hibou grand-duc
Hibou grand-duc
Orchis de Fuchs
Orchis de Fuchs
Vipérine commune
Vipérine commune
Sébastopol
Sébastopol
Sébastopol

Activités de cette réserve

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

16/01/2023

Stop à la dérégulation de l’urbanisme bruxellois !

Après de longues années de processus, la Région bruxelloise vient d’accoucher d’un projet d’actualisation du Règlement Régional d’Urbanisme (RRU), soumis à l’enquête publique jusqu’au 20 janvier. Ce projet ne convainc pas car il n’est pas à la mesure des enjeux sociaux et environnementaux. Sous couvert de simplification, il amène surtout de la dérégulation et ouvre la porte à l’arbitraire. Le secteur associatif demande une révision en profondeur du projet.
En savoir plus
20/12/2022

La nouvelle PAC : réformée mais inchangée

Le plan stratégique PAC pour la Wallonie vient d’être approuvé formellement par la Commission européenne ce 5 décembre 2022. Alors que la nouvelle politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne pour la période 2023-2027 comporte un certain nombre de nouvelles dispositions environnementales, l’ambition sur la table n’est décidément pas à la hauteur des enjeux...
En savoir plus
Contenu promotionnel
12/09/2022

Soutenez nos actions en utilisant Trooper

Saviez-vous que vous pouviez soutenir Natagora toute l’année, en faisant vos achats en ligne, sans que cela ne vous coûte 1 cent de plus ? Pour nous soutenir, rendez-vous sur le site Trooper et cliquez sur l’enseigne de votre choix. Plus de 1.000 magasins en ligne participent.
En savoir plus