Vallée de la Gueule

Création en 2003
Une superficie de 49,00 hectares
Accessibilité :

L’étonnant impact des affleurements métallifères

La Gueule est une petite rivière qui parcourt, en Belgique, l’est du Pays de Herve. Affluent direct de la Meuse qu’elle rejoint au nord de Maastricht, elle traverse une région très vallonnée à la géologie particulière. En effet, des affleurements naturels de métaux lourds, notamment de zinc, jonchent la vallée. Les importants dépôts métallifères qui en résultent ont donné naissance à un habitat spécifique : les pelouses calaminaires.

Flore délicate sur sol contaminé

Ces pelouses gorgées de métaux lourds accueillent une végétation typique, adaptée à la survie sur des sols intoxiqués. La réserve accueille au moins cinq de ces plantes sauvages : la fétuque de Westphalie, la pensée, le tabouret et le silène calaminaires ainsi que le gazon d’Olympe. Toutes ces espèces sont devenues très rares en Wallonie. En effet, les milieux calaminaires ont quasi disparus suite à l’exploitation intensive de la plupart des gisements de zinc et de plomb. Si la pollution massive des sols d’anciennes exploitations industrielles permet parfois de retrouver ce type de milieux, la réserve de la vallée de la Gueule compte comme l’un des derniers sites calaminaires naturels de Wallonie.

Succession de milieux au fil de la Gueule

A côté des milieux calaminaires, la rivière coule la plupart du temps dans des prairies pâturées exploitées intensivement et traverse des zones parfois très banalisées. Mais elle traverse également des milieux forestiers et longe des prairies de fauche où l’on retrouve quelques plantes rares, dont l’orchis tacheté. En hiver, ces prairies deviennent le refuge des bécassines des marais et de leurs cousines les petites bécassines sourdes. Une succession de méandres naturels de la Gueule constituent l’habitat privilégié du martin-pêcheur et du cincle plongeur.

Outre son intérêt paysager exceptionnel, la vaste réserve de la vallée de la Gueule présente une grande diversité d’habitats et constitue un véritable havre de paix pour une multitude d’espèces animales et végétales.

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Bécassine des marais
Martin-pêcheur d'Europe
Orchis tachetée
Pensée calaminaire

Responsable

Emmanuel Paquot

Les partenaires de cette réserve