Ronveaux

Dessus, dessous, la vie est partout

La petite réserve Ronveaux, qui porte le nom de la famille à l’origine de sa création, se situe à Ciply, au sud de la ville de Mons. Cette ancienne carrière de craie, à l'abandon depuis de nombreuses années, est maintenant entièrement vouée à la protection de la nature, bénéficiant du statut de réserve naturelle depuis 2005. Ses galeries souterraines offrent un abri à sept espèces de chauves-souris.

Un patronyme historique

Pendant de nombreuses années, le site a été l’objet d’une extraction intensive de craie phosphatée, en milieu souterrain d’abord, puis en surface. Cette craie était utilisée comme amendement sur les champs. Les galeries ont ensuite très souvent été transformées en champignonnières. L’ensemble a été exploité par la famille Ronveaux qui, après la cessation de ses activités, a souhaité que ces terrains puissent être consacrés à la protection de la nature.

Végétation des sols calcaires

En surface, la réserve est constituée d’une prairie sèche, bordée d’un petit verger et d’un versant boisé descendant vers le By. On y retrouve principalement des espèces végétales caractéristiques des milieux secs et calcaires : calament acinos, origan ou brachypode penné. On y a également repéré un peuplement de la rare laîche des sables.

Mammifères volants sous la surface

Mais les richesses de la réserve s’étendent également en milieu souterrain ! Un vaste réseau de galeries plus ou moins parallèles, de plusieurs mètres de hauteur, se déploie sous la surface. Outre leur intérêt historique et géologique, ces galeries présentent un intérêt paléontologique. Leurs parois sont incrustées de grandes quantités de silex et on y note la présence de nombreux fossiles d’origine marine.

Mais ce sont les chauves-souris qui y représentent le plus grand intérêt biologique. Les galeries offrent un milieu favorable à leur hibernation. À ce jour, sept espèces différentes ont pu y être découvertes lors des recensements hivernaux annuels. Pour assurer leur quiétude (et la sécurité des personnes !), l’accès aux galeries est interdit au public.

Découvrez les espèces

Calament acinos
Calament acinos
Orvet commun
Thécla de l'orme
Thécla de l'orme
Vespertilion de Natterer
Vespertilion de Natterer
Ronveaux
Ronveaux

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

22/02/2024

Natagora engage un ou une secrétaire (H/F/X)

Au sein du département Éducation, vous travaillerez en équipe sur les différentes formations naturalistes dispensées par Natagora. Postulez avant le 10 mars pour ce contrat à durée indéterminée à mi-temps, basé à Namur, Bruxelles ou Liège.
En savoir plus
16/02/2024

Natagora coasse vos routes

Natagora lance sa grande opération de Sauvetage des batraciens. Jusqu'en avril, les volontaires de l’association s’activent sur 330 sites à travers toute la Wallonie, mais aussi à Bruxelles. L’action permet notamment de recenser certaines espèces protégées et menacées.
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus