Fosse aux Sables

Au pays du roi crêté

Le site de la Fosse au Sable se situe sur la commune d’Erquelinne, le long d’une ligne de chemin de fer désaffectée reconvertie en RAVeL. Cette sablière, aujourd'hui abandonnée, est retournée à l'état sauvage. Comme bon nombre de carrières, elle a été progressivement inondée et accueille aujourd’hui une remarquable population de triton crêté. Menacée en Belgique, cette superbe espèce y trouve un refuge de choix.

 

Région de fossiles 

Le site a été exploité en tant que sablière jusqu’au siècle dernier. Le sable extrait, très abrasif, servait au sciage des blocs de marbre dans différentes entreprises de la région. Les sablières sont connues pour receler de trésors des temps passés. En 1882, on découvrait ainsi dans un autre site tout proche un fossile de champsosaure. Baptisé Champsosaurus dolloi, ce reptile à l’allure de crocodile particulièrement grand (2,5 mètres de long !) est aujourd’hui conservé à l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique. Des carapaces de tortues et des dents de requin ont aussi été trouvées dans les sables de la région. Aujourd’hui, ce sont plutôt les amphibiens qui règnent sur les lieux !

Qui coasse dans la sablière ?

La réserve naturelle se présente comme une vaste excavation d’une dizaine de mètres de profondeur dont le fond est parsemé de plans d’eau de faible profondeur et de monticules de sable. Ce milieu est propice aux quatre espèces locales de tritons, qui se reproduisent dans les mares. On y trouve également des populations de grenouilles rousses, grenouilles vertes et crapauds communs. C’est d’ailleurs l’intérêt herpétologique qui a justifié la création de la réserve.

Découvrez les espèces

Grenouille rousse
Grenouille rousse
Grenouille verte
Triton alpestre
Triton crêté

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

22/02/2024

Natagora engage un ou une secrétaire (H/F/X)

Au sein du département Éducation, vous travaillerez en équipe sur les différentes formations naturalistes dispensées par Natagora. Postulez avant le 10 mars pour ce contrat à durée indéterminée à mi-temps, basé à Namur, Bruxelles ou Liège.
En savoir plus
16/02/2024

Natagora coasse vos routes

Natagora lance sa grande opération de Sauvetage des batraciens. Jusqu'en avril, les volontaires de l’association s’activent sur 330 sites à travers toute la Wallonie, mais aussi à Bruxelles. L’action permet notamment de recenser certaines espèces protégées et menacées.
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus