Comogne

La prairie à ophioglosse

La réserve naturelle de Comogne s’étend dans un bel ensemble bocager de Famenne, entre Focant et Lavaux-Sainte-Anne. Elle est essentiellement constituée de prairies plus ou moins humides et d’une zone plus forestière parsemée de clairières. Cette pluralité de milieux est favorable à une belle diversité tant animale que végétale.

Un site historiquement bien conservé

Anciennement couvert d’épicéas, le site de Comogne a été transformé en pâture dans le courant des années trente. À cette époque, les prairies semi-naturelles dominaient en Famenne. Abondamment fleuries, elles étaient exploitées de manière extensive. Dès les années quarante, l’agriculture a privilégié les prairies permanentes, plus productives… mais beaucoup moins favorables à la biodiversité. Les prairies de Comogne font exception. Les amendements n’y ont jamais été très importants, ce qui a permis de conserver leur grande valeur écologique.

Des prairies qui détonnent

Si les prairies de Comogne se démarquent nettement des autres prairies de Famenne, c’est avant tout par leur grande richesse floristique. Plus de cent cinquante espèces végétales y ont été dénombrées ! On y trouve notamment des espèces rares liées à des milieux fragiles, comme l’ophioglosse vulgaire, le sélin, la succise des prés, ainsi que quelques belles orchidées.

Des habitats variés pour une faune diversifiée

Pour les insectes aussi, la réserve de Comogne est un espace d’exception. L’abondance de criquets et sauterelles est remarquable, avec en particulier la présence des criquets verdelet et marginé, peu fréquents en Famenne. Les mares sont fréquentées par diverses espèces d'amphibiens, dont le rare triton crêté. Côté plumes, les zones humides et les espaces bocagers sont idéaux pour les oiseaux. Plusieurs couples de pie-grièches écorcheur nichent chaque année dans l’important réseau de haies. Au crépuscule, on y entend le rossignol, la locustelle et parfois même le très rare râle des genêts. Dans le bois de bouleaux, clair et humide, on rencontre parfois la bécasse des bois. Et de nombreux rapaces diurnes profitent du site car les proies y sont variées et abondantes.

Découvrez les espèces

Grande tortue
Locustelle tachetée
Ophioglosse vulgaire
Triton crêté

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

16/01/2023

Stop à la dérégulation de l’urbanisme bruxellois !

Après de longues années de processus, la Région bruxelloise vient d’accoucher d’un projet d’actualisation du Règlement Régional d’Urbanisme (RRU), soumis à l’enquête publique jusqu’au 20 janvier. Ce projet ne convainc pas car il n’est pas à la mesure des enjeux sociaux et environnementaux. Sous couvert de simplification, il amène surtout de la dérégulation et ouvre la porte à l’arbitraire. Le secteur associatif demande une révision en profondeur du projet.
En savoir plus
20/12/2022

La nouvelle PAC : réformée mais inchangée

Le plan stratégique PAC pour la Wallonie vient d’être approuvé formellement par la Commission européenne ce 5 décembre 2022. Alors que la nouvelle politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne pour la période 2023-2027 comporte un certain nombre de nouvelles dispositions environnementales, l’ambition sur la table n’est décidément pas à la hauteur des enjeux...
En savoir plus
Contenu promotionnel
12/09/2022

Soutenez nos actions en utilisant Trooper

Saviez-vous que vous pouviez soutenir Natagora toute l’année, en faisant vos achats en ligne, sans que cela ne vous coûte 1 cent de plus ? Pour nous soutenir, rendez-vous sur le site Trooper et cliquez sur l’enseigne de votre choix. Plus de 1.000 magasins en ligne participent.
En savoir plus