Un nouveau projet LIFE pour préserver les tourbières du Nord de la France et de Lorraine belge

1 photo du marais des Fouches

Après trois années consécutives de sécheresse en Belgique, l’impact du manque d’eau sur notre société est chaque jour plus évident. La nature se détériore et l’agriculture connaît de graves problèmes. Pleinement consciente des défis liés à l’or bleu, l’entreprise Coca-Cola a donné naissance à une fondation éponyme qui œuvre en faveur de la préservation de l’eau. Très concrètement, en 2019, la Fondation s’est engagée à soutenir massivement un nouveau projet européen LIFE destiné à préserver et restaurer 480 hectares de marais tourbeux dans la région des Hauts-de-France (Nord de la France) et en Lorraine belge. Durant 6 années, le projet LIFE appelé « Life Anthropofens » va développer des modes de gestion pour améliorer la conservation de l’ensemble des tourbières alcalines. Souvent méconnus du grand public, les tourbières alcalines présentent une grande biodiversité liée à la topographie, la nature calcaire du sol, où encore à leurs différents stades d’évolution (depuis des milieux aquatiques, en passant par des milieux pionniers puis herbacés, jusqu’aux boisements anciens), offrant des paysages riches, variés et singuliers abritant une biodiversité propre. Le projet Life Anthropofens sera mené de front par 10 structures. Le versant belge du projet est géré par Natagora et co-financé par la fondation Coca-Cola. En améliorant les capacités de stockage et la qualité d’eau dans ces deux régions, cet écosystème pourra à nouveau retenir l’eau en périodes de crues et la restituer en phases de sécheresse, mais aussi servir de refuge et de support à la reproduction de nombreuses espèces de faune et de flore.

 

Voir toutes les news