Destruction de nids d’hirondelles : Natagora porte plainte

Nid d'hirondelle détruit

Le 12 juillet dernier, un membre de Natagora signale à la régionale Natagora Marquisat de Franchimont la destruction volontaire de plusieurs nids d'hirondelles de fenêtre sur la façade de l'annexe de l'Hôtel de ville, place du Marché à Verviers. Jacques Thonnard, président de la régionale, alerte immédiatement le DNF qui dresse alors un procès-verbal afin de retrouver l’auteur des faits et de ne pas laisser ce massacre sans suite.

Ces nids sont occupés depuis la mi-mai et une telle destruction met à mal la population de ces oiseaux strictement protégée par la Loi. L’espèce connaît en effet une forte régression, due à une diminution d'effectifs de près de 50 % en 30 ans.

Jacques Thonnard, président de la Régionale Marquisat de Franchimont : "Ce 18 juillet, Natagora a déposé plainte contre "X" auprès du DNF pour obtenir réparation. Outre la sanction encourue (amende de 800 à 800.000 euros), il est important d’identifier l’auteur des faits afin de le conscientiser et d’obtenir des mesures de réparation pour le futur. En ce sens, une sensibilisation globale de l’administration de la Ville de Verviers paraît fondamentale pour accueillir les hirondelles de fenêtre dans les meilleures conditions dès le printemps prochain. De nombreuses solutions existent pour permettre une cohabitation harmonieuse avec ces oiseaux (nichoirs artificiels, aménagement pour récolte de fientes, etc.)."

La régionale natagora Marquisat de Franchimont et les volontaires du groupe de travail de Natagora Hirondelles se tiennent à la disposition de la Ville : www.natagora.be/hirondelles. La Région wallonne, elle-même, porte une attention particulière aux hirondelles et mène des actions de repeuplement via Cap’hirondelles.

Ces actes sont inadmissibles et doivent être réparés ! Le dossier est à présent dans les mains du Parquet de Liège (division Verviers).

Voir toutes les news