Rognac - Cloned

Une forêt vierge de gestion

Le site de Rognac occupe un vallon encaissé en région liégeoise, essentiellement constitué d’un massif forestier de plus de 10 ha. Ici, les biotopes sont laissés à leur évolution naturelle. La forêt y a en effet un statut de réserve intégrale. Les consignes de gestion sont claires : on ne touche à rien !

Jeux de lumière

En lisière de la forêt, la strate herbacée est présente en permanence : lierre et luzule y poussent grâce à un apport de lumière transversal. Passé quelques mètres, cette strate ne s’exprime qu’à certaines périodes de l’année. À la fin de l’hiver, les arbres dénudés laissent passer la lumière et le sol se couvre de fleurs. Mais dès que les feuilles repoussent, c’est dans les cimes que la vie se déploie.

Forêt de vie...

Au milieu des bois, on perd vite ses repères : aucune trace de cette logique humaine d’alignement, de rentabilisation et de regroupement par espèce. Le taillis côtoie la futaie, les troncs pourrissent sur pied, les branches tombées parsèment le sol et les sentiers se perdent dans des bosquets de sureau. La forêt est vivante, et non plus parcelle à exploiter. Les plus vieux arbres ont connu les deux guerres mondiales, l’indépendance de la Belgique, voire la Révolution française pour certains.

... et de ruisseaux

L’eau a aussi son importance sur le site. La Neuville, malheureusement polluée par les eaux usées des lotissements voisins, traverse la réserve. Peu de vie s’y plaît, hélas. Elle alimente un grand étang visité par les colverts, le héron et même le martin-pêcheur, bien que la pollution empêche sa présence permanente. La réserve compte aussi deux mares et une friche, où se cache notamment le lézard vivipare. Sur les pentes boisées coulent de mini-ruisselets, très purs quant à eux, où se reproduit la belle salamandre. Amatrice d’insectes, elle est gâtée à Rognac. En effet, les arbres morts grouillent de vie. Les branchent pourries constituent des refuges de choix pour les larves d’insectes et les champignons. Des fougères poussent dans de vieux troncs qui forment des jardinières naturelles. C’est la beauté de Rognac : dans cette forêt, il y a une vie après la vie…

Découvrez les espèces

Autour des palombes
Epipactis à larges feuilles
Martin-pêcheur d'Europe
Salamandre tachetée
Salamandre tachetée

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

28/02/2024

Le magazine Natagora n°119 : Les marais font de la résistance

Dans ce n°119, nous partons à la découverte des marais et allons à la rencontre de volontaires qui étudient les comportements des chauves-souris. Vous en apprendrez davantage sur la réserve de Tavigny qui fait l'objet d'un projet d'extension, sur la grenouille verte et les pouvoirs du saule blanc ! Bonne lecture et belle découverte!
En savoir plus
01/02/2024

Le ministre Borsus attaque Natagora, mais pourquoi ?

En pleine mobilisation paysanne, alors que Natagora rappelle sa solidarité et les liens forts qui la lient au monde paysan, nous avons eu la surprise d’être pris pour cible par le Ministre Borsus, sur les plateaux télévisés et en pleine manif, face aux agriculteurs. Et cela pendant qu’à différents niveaux de pouvoir, on sape les mesures environnementales de la PAC. Une tentative de détourner l’attention ?
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus