Les Glawans

Une réserve qui mérite une balade

La réserve des Glawans, créée en 2015 sur la commune Durbuy, englobe le prestigieux site du Rocher de Glawan. Ce rocher imposant, sujet de nombreuses légendes de druides et de nutons, domine un étroit méandre de l'Ourthe, en amont de la petite ville de Barvaux. Il accueille une végétation intéressante des zones de pelouses sèches où l’on retrouve entre autres l'Orpin blanc et le Persil de montagne. Par sa topographie et ses roches particulièrement friable, le site est difficile d'accès et il est déconseillé de s’y aventurer !

Vue époustouflante sur la vallée

La réserve couvre cependant une zone bien plus grande que le rocher et vaut le détour le temps d’une balade. Une grande partie de ces coteaux escarpés ont été déboisés pour permettre le retour d’un milieu ouvert semi-naturel, très riche en termes d’espèces caractéristiques de ces pentes de l’Ourthe. Le sentier de grande randonnée qui relie Warre à Bomal et qui longe le haut du site protégé offre une vue époustouflante sur la vallée et sur les coteaux déboisés.

Pelouses fleuries et papillons

Le site est aujourd’hui entretenu par un grand troupeau de moutons rustiques. Ces efficaces gestionnaires crapahutent avec agilité dans les pentes et aident à contenir la dynamique ligneuse des noisetiers, ronces, etc. Ces pelouses fleuries sont désormais les hôtes de nombreux papillons tels que l’hespérie de la mauve ou le rare grand collier argenté. Dans les boisements aux alentours, on trouve aussi quelques belles stations d'orchis mâle et de platanthère des montagnes ainsi que plusieurs genévriers.

Et dans le fond coule un ruisseau

Par le bas de la réserve, les promeneurs ont accès à un autre point de vue en empruntant le RAVeL de l’Ourthe. Celui-ci borde les flancs des rochers et donne un aperçu des éboulis schisteux. Ces zones schisteuses presque nues sont le territoire de prédilection des lézards des murailles, que l’on peut voir se chauffer au soleil. Dans le fond de la réserve, coule un petit ruisseau, fréquenté par la salamandre tachetée. Ce fond humide complète harmonieusement le reste de la réserve beaucoup plus sèche et accueille en été libellules et demoiselles, dont le vulnérable gomphe à forceps.

Découvrez les espèces

Lézard des murailles
Lézard des murailles
Orpin blanc
Salamandre tachetée
Salamandre tachetée
Séséli du Liban
Séséli du Liban

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

28/02/2024

Le magazine Natagora n°119 : Les marais font de la résistance

Dans ce n°119, nous partons à la découverte des marais et allons à la rencontre de volontaires qui étudient les comportements des chauves-souris. Vous en apprendrez davantage sur la réserve de Tavigny qui fait l'objet d'un projet d'extension, sur la grenouille verte et les pouvoirs du saule blanc ! Bonne lecture et belle découverte!
En savoir plus
01/02/2024

Le ministre Borsus attaque Natagora, mais pourquoi ?

En pleine mobilisation paysanne, alors que Natagora rappelle sa solidarité et les liens forts qui la lient au monde paysan, nous avons eu la surprise d’être pris pour cible par le Ministre Borsus, sur les plateaux télévisés et en pleine manif, face aux agriculteurs. Et cela pendant qu’à différents niveaux de pouvoir, on sape les mesures environnementales de la PAC. Une tentative de détourner l’attention ?
En savoir plus
Contenu promotionnel
09/01/2024

Merci à Baloise pour son soutien !

En signant la déclaration du programme environnemental des Nations Unies pour le secteur des assurances, Baloise s'est engagée à réduire son impact sur l'environnement et à limiter les risques causés par le réchauffement climatique. C’est pourquoi, l’assureur suisse tient compte des facteurs SEG : environnement, social et gouvernance dans le cadre de ses activités et opérations.
En savoir plus