Les Glawans

Création en 2012
Une superficie de 7,35 hectares
Accessibilité :

Une réserve qui mérite une balade

La réserve des Glawans, créée en 2015 sur la commune Durbuy, englobe le prestigieux site du Rocher de Glawan. Ce rocher imposant, sujet de nombreuses légendes de druides et de nutons, domine un étroit méandre de l'Ourthe, en amont de la petite ville de Barvaux. Il accueille une végétation intéressante des zones de pelouses sèches où l’on retrouve entre autres l'Orpin blanc et le Persil de montagne. Par sa topographie et ses roches particulièrement friable, le site est difficile d'accès et il est déconseillé de s’y aventurer !

Vue époustouflante sur la vallée

La réserve couvre cependant une zone bien plus grande que le rocher et vaut le détour le temps d’une balade. Une grande partie de ces coteaux escarpés ont été déboisés pour permettre le retour d’un milieu ouvert semi-naturel, très riche en termes d’espèces caractéristiques de ces pentes de l’Ourthe. Le sentier de grande randonnée qui relie Warre à Bomal et qui longe le haut du site protégé offre une vue époustouflante sur la vallée et sur les coteaux déboisés.

Pelouses fleuries et papillons

Le site est aujourd’hui entretenu par un grand troupeau de moutons rustiques. Ces efficaces gestionnaires crapahutent avec agilité dans les pentes et aident à contenir la dynamique ligneuse des noisetiers, ronces, etc. Ces pelouses fleuries sont désormais les hôtes de nombreux papillons tels que l’hespérie de la mauve ou le rare grand collier argenté. Dans les boisements aux alentours, on trouve aussi quelques belles stations d'orchis mâle et de platanthère des montagnes ainsi que plusieurs genévriers.

Et dans le fond coule un ruisseau

Par le bas de la réserve, les promeneurs ont accès à un autre point de vue en empruntant le RAVeL de l’Ourthe. Celui-ci borde les flancs des rochers et donne un aperçu des éboulis schisteux. Ces zones schisteuses presque nues sont le territoire de prédilection des lézards des murailles, que l’on peut voir se chauffer au soleil. Dans le fond de la réserve, coule un petit ruisseau, fréquenté par la salamandre tachetée. Ce fond humide complète harmonieusement le reste de la réserve beaucoup plus sèche et accueille en été libellules et demoiselles, dont le vulnérable gomphe à forceps.

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Lézard des murailles
Lézard des murailles
Orpin blanc
Salamandre tachetée
Salamandre tachetée
Séséli du Liban
Séséli du Liban

Responsable

Jean Fassotte