Fouches

Un beau marais et un paysage d’antan

Situé en Lorraine, le marais de Fouches fait partie du complexe des marais de la Haute Semois. Enclavés dans le village, ces terrains étaient fauchés pour le fourrage ou la litière par la population locale. Avec la modernisation de l'agriculture, ces pratiques traditionnelles ont été abandonnées et la rare végétation rase a cédé le pas aux saules, aulnes, et bouleaux. Grâce à plusieurs projets européens successifs, la gestion par fauche a repris. Elle permet de retrouver le paysage d’antan et sa richesse biologique.

Un, deux, trois cours d’eau !

Le marais est établi en grande partie sur les alluvions de la Semois, qui coule au milieu du site, dans son lit artificiel pavé et rectiligne creusé au début du XXe siècle. Au nord se situe le canal du Moulin, actuellement remblayé et presque asséché. Au sud, on retrouve les traces du cours naturel de la Semois, avec la Vieille Rivière qui prend sa source dans le marais. Elle s’y fraie un chemin tortueux pour rejoindre le marais de Sampont, en aval.

Mosaïque de milieux pour faune et flore d’exception

Dans la partie centrale du marais, une vaste roselière et une cariçaie se sont implantées sur des parcelles de prairies abandonnées. La zone tourbeuse, au pied de la cuesta, accueille une mosaïque de groupements végétaux assez rares, liées aux conditions de sols particulières, humides et acides. On y retrouve un beau bouquet de plantes rares : parnassie des marais, comaret, trèfle d’eau et tout le cortège végétal des bas-marais. Ces milieux sont visités par de nombreux papillons colorés, comme le cuivré des marais ou le grand mars changeant, et des oiseaux typiques des milieux humides : bruant des roseaux, râle d’eau ou encore locustelle tachetée.

Circuit découverte

La réserve peut être visitée à pied toute l’année : entre chemin de terre et caillebottis, un circuit balisé invite à la découverte d’une nature chatoyante. Oserez-vous quelques pas sur les tapis flottants, ces entrelacements de racines et de tiges qui ont envahi les trous d’eau ? Sensations garanties ! Et peut-être que le muscardin, ce mignon petit mammifère, vous offrira le spectacle de ses promenades sur les branches basses d’un saule.

Découvrez les espèces

Cuivré des marais
Locustelle tachetée
Orchis de mai
Orchis de mai
Violette des marais

je m’engage pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve

Faire un don pour cette réserve Protégez la nature ici, près de chez vous, en permettant l'achat de réserves et en soutenant nos efforts pour leur restauration. Vous pouvez choisir de faire un don libre qui financera l'ensemble de nos efforts de protection et de sensibilisation ou soutenir une réserve, une espèce ou un projet particulier.

Devenir volontaire

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités. Chez Natagora, le volontariat est concret, convivial et riche de belles expériences. On y apprend autant qu’on aide.

Participez à une activité de gestion

Natagora aide à redéployer la biodiversité dans de très nombreux domaines, ce qui nous donne l’occasion de diriger chaque personne qui souhaite devenir volontaire vers une tâche, petite ou grande, exactement à la mesure de ses envies, de ses qualifications et de ses disponibilités.

Actualités

16/01/2023

Stop à la dérégulation de l’urbanisme bruxellois !

Après de longues années de processus, la Région bruxelloise vient d’accoucher d’un projet d’actualisation du Règlement Régional d’Urbanisme (RRU), soumis à l’enquête publique jusqu’au 20 janvier. Ce projet ne convainc pas car il n’est pas à la mesure des enjeux sociaux et environnementaux. Sous couvert de simplification, il amène surtout de la dérégulation et ouvre la porte à l’arbitraire. Le secteur associatif demande une révision en profondeur du projet.
En savoir plus
20/12/2022

La nouvelle PAC : réformée mais inchangée

Le plan stratégique PAC pour la Wallonie vient d’être approuvé formellement par la Commission européenne ce 5 décembre 2022. Alors que la nouvelle politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne pour la période 2023-2027 comporte un certain nombre de nouvelles dispositions environnementales, l’ambition sur la table n’est décidément pas à la hauteur des enjeux...
En savoir plus
Contenu promotionnel
12/09/2022

Soutenez nos actions en utilisant Trooper

Saviez-vous que vous pouviez soutenir Natagora toute l’année, en faisant vos achats en ligne, sans que cela ne vous coûte 1 cent de plus ? Pour nous soutenir, rendez-vous sur le site Trooper et cliquez sur l’enseigne de votre choix. Plus de 1.000 magasins en ligne participent.
En savoir plus