Les premiers résultats du recensement

Accenteur mouchet

Avec le weekend qui s'achève, Natagora clôt la 19e édition de son grand comptage. Les oiseaux, bien que présents aux mangeoires, sont globalement moins abondants. Quant au tarin des aulnes, il s'est fait discret.

A 17h30 ce dimanche, Natagora compte plus de 6300 jardins encodés pour son grand recensement. Anne Weiserbs : "Nous remercions tous les participants et espérons recevoir encore de nombreuses données sur www.natagora.be/oiseaux. Rappelons que l’encodage reste possible jusqu’à la fin de la semaine !"

Le top 10 est jusqu’à présent similaire à 2021, même si le merle est remonté en 2e place. Toutefois, toutes les espèces du top 10 font un moins bon score que l’année passée. On peut en partie expliquer cela par le fait que la saison de nidification a été mauvaise chez nous et ailleurs. Les apports issus de la reproduction sont donc probablement moins importants qu’habituellement.

Plusieurs espèces se nourrissant au sol marquent nettement plus fort encore une tendance au recul, c’est le cas du pinson des arbres, de l'accenteur mouchet et de la tourterelle turque.

L'orite à longue queue (anciennement appelée "mésange à longue queue") atteint également son minimum historique cette année. Un crash impressionnant qui s’aligne sur ce qu’on connaît de l’espèce car des suivis parallèles réalisés au cours de la reproduction montrent que l’espèce suit une tendance à la baisse depuis de nombreuses années déjà. Une belle illustration de la complémentarité des différents suivis pour comprendre l’évolution des espèces. 

Mésange à longue queue

 

Le bouvreuil pivoine continue quant à lui sa belle progression. Cette année, il est présent dans 10% des jardins alors qu’il n’était vu que dans 5% des jardins dans les années 2005-2010. Il profite notamment des jardins naturels où les particuliers laissent leurs plantes monter en graines : orties, framboisiers…

Enfin, force est de constater que l’afflux migratoire du tarin des aulnes ne s’est pas répercuté dans les jardins comme les observations de l’automne le laissaient supposer. L’oiseau jaune est plus que probablement resté près des rivières et des aulnes où il trouve sa nourriture en suffisance.

Le top 10 des observations :

  1. Mésange charbonnière
  2. Merle noir
  3. Rougegorge familier
  4. Mésange bleue
  5. Pie bavarde
  6. Pigeon ramier
  7. Moineau domestique
  8. Corneille noire
  9. Pinson des arbres
  10. Tourterelle turque
Voir toutes les news