Le castor

Le castor a disparu de Belgique au XIXe siècle, exploité pour sa viande et pour la sécrétion qu'il utilise pour marquer son territoire et imperméabiliser son pelage, le castoréum, utilisé en parfumerie. Plusieurs lâchers illégaux d'individus provenant d'Allemagne se sont succédé entre l'automne 1998 et le printemps 2000. Depuis lors, les jeunes animaux se sont naturellement dispersés en Wallonie. On peut estimer que la population actuelle en Wallonie se situe entre 600 et 1 000 castors répartis en 250 territoires recensés.

castor

Natagora désapprouve les lâchés illégaux d'espèces mais soutient activement la protection et le redéploiement des castors, désormais présents en Wallonie. En effet, malgré parfois quelques petites soucis de voisinage, le castor est un formidable atout pour la biodiversité et de la santé de nos écosystèmes. À ce titre, une position de politique générale concernant le retour du castor a été adoptée.

Pour en savoir plus

Retrouvez plus d’informations sur le portail de la biodiversité en Wallonie : Le castor

Participez à la protection des castors en Belgique, rejoignez le groupe de travail Castors.

Participez à nos nombreuses balades organisées toute l'année qui vous permettront de partir sur les traces de ce petit ingénieur en hydraulique.