Résultats du LIFE Plateau des Tailles

En 2010, le LIFE « plateau des Tailles », dont Natagora est partenaire, entre dans sa dernière année. Beaucoup de réalisations à montrer, donc, et plutôt que de vous assommer avec des chiffres, nous vous emmenons pour un petit survol virtuel des sites en voie de restauration.

Actuellement, plus de 80 ha de terrains privés situés en fonds de vallée ont été achetés dans le cadre du projet LIFE. Ces terrains deviendront des réserves naturelles. La future réserve naturelle Natagora de la vallée du Bellemeuse, dont vous voyez ici le tronçon situé le plus en amont, comprendra plus de 40 ha de prairies et forêts alluviales de grand intérêt biologique.
Malgré de nombreuses difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre, la digue en palplanches de la Fagne du Grand Passage (réserve naturelle domaniale) est incontestablement une réussite. Une année seulement après les travaux, les plantes des tourbières, sphaignes et linaigrettes en tête, se développent à toute vitesse en bordure du nouveau plan d’eau formé par la digue. Deux espèces rares de libellules des tourbières y ont été observées : l’agrion hasté et la leucorrhine douteuse. Les limicoles (petits échassiers) et les sarcelles s’y arrêtent lors de leur migration. Cette digue permet aussi d’inonder une zone de tourbière haute détruite par l’extraction de la tourbe.
Site prestigieux du projet LIFE « plateau des Tailles », la Fange aux Mochettes a subi un sérieux lifting. Les bouleaux qui envahissaient la tourbière haute active ont été abattus ainsi que les épicéas qui parsemaient le site. Les vieux épicéas, impossibles à abattre sans faire de dégâts ont été annelés. De larges surfaces monotones de molinie ont été décapées, pour permettre le développement des plantes des tourbières. Enfin, sur une très grande zone tourbeuse et humide située en aval de la tourbière, les épicéas ont été retirés et les fossés de drainage ont été neutralisés.
Près de 300 ha de terrains communaux, anciennes tourbières et landes tourbeuses drainées et plantées d’épicéas, ont été déboisées et restaurées. Autour du village d’Odeigne (commune de Manhay), ces anciennes fagnes dégradées (Fagne de la Goutte, Fagne du Pouhon) retrouvent peu à peu leur aspect originel. Dans ces sites, de lourds travaux de restauration hydriques ont été menés, permettant de retenir l’eau et de créer d’innombrables plans d’eau, à partir desquelles les tourbières pourront se développer.
Si vous vous baladez sur le sentier didactique de Samrée, vous traversez sur un caillebotis  une grande fagne restaurée dans le cadre du projet LIFE. Voici le paysage que vous découvririez si vous étiez un oiseau ! Une chouette idée de balade, accessible à tous.
Dans la haute vallée de l’Aisne, un fond de vallée humide de grand intérêt biologique subsistait au lieu-dit « Moulin de la Fosse ». Le propriétaire de ce site, un naturaliste passionné, a collaboré avec le projet LIFE pour étendre la zone humide, restaurer les parcelles encore plantées d’épicéas et donner au site le statut de réserve naturelle domaniale. La gestion du site est assurée par le pâturage de deux poneys « fjord ».

Pour poursuivre le voyage, rendez-vous sur le site web du projet

N’hésitez pas à visiter les sites consacrés aux autres projets LIFE dans lesquels Natagora est impliquée.

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Newsletter de Natagora

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

Se désinscrire de notre newsletter