Je sauve ce joyau

Ensemble, protégeons la forêt ancienne du bois de Wadergnies

Le bois de Wadergnies abrite une forêt ancienne et des milieux humides. Ensemble, nous pouvons en faire un joyau forestier au cœur de la plaine agricole hennuyère, un écrin de nature mis en réserve pour les générations présentes et à venir.

90%
Localisation
Peruwelz
31
hectares à protéger
125.000 €
à financer

L’acquisition de cette propriété de 31 hectares est une très belle opportunité de protection dans une zone d’agriculture intensive.

Située au sein du Parc Naturel des Plaines de l’Escaut, cette forêt ancienne était déjà présente sur les cartes de Ferraris. Elle s’étend le long de la Verne de Bury et abrite une hêtraie-chênaie neutrophile atlantique, une aulnaie alluviale et plusieurs milieux humides associés à une peupleraie d’exploitation plus récente.

Notre projet

L’acquisition du Bois de Wadergnies permettra de créer un vaste havre de paix pour la biodiversité forestière dans une région agricole. La diversité des milieux et la faible exploitation en font un site de grand intérêt biologique où redéployer la nature. Au cours du temps, nous envisageons de :

  • restaurer la plaine alluviale pour y développer des zones humides (mégaphorbiaies, magnocariçaies et roselières), une forêt alluviale (saulaie, aulnaie), et un réseau de mares;
  • mettre en réserve intégrale la forêt ancienne (hêtraie-chênaie) et une aulnaie sur sources.

L’ouverture au public est envisageable par l’aménagement d’un sentier de découverte.

Bois de Wadergnies

125 000€ à financer

Dans une région où il existe très peu de massifs forestiers aussi anciens, vastes et diversifiés, cette rare opportunité d’acquisition bénéficie d’un généreux cofinancement.

Pour chaque euro que vous donnerez, 4 euros supplémentaires seront financés par la Wallonie.

Espèces emblématiques

Aulne glutineux L'aulne glutineux est un arbre des marais. Autrefois associé aux sorcières, il est l'allié du tarin des aulnes dont le bec est adapté à ses fruits.

Photo © S. Lefnaer
Populage des marais Le populage des marais vit les pieds dans l’eau. Il fleurit au printemps alors que les arbres sont à peine en feuilles. Le bétail l’évite en raison de son goût amer.

Photo © P. Hauteclair
Jacinthe des bois La jacinthe des bois aime les sols frais. En Grèce antique, elle personnifiait le printemps. Elle est connue pour ses nombreuses propriétés médicinales.

Photo © Olive Titus -Flickr