Herstal : Le premier Musée Wallon dédié à l’écologie urbaine

Projection "musée de l'éphémère"

Depuis plusieurs mois, un travail colossal a été entamé à l’arrière du Nouvel Hôtel de Ville de Herstal. De ce travail a émergé "Le Musée de l’Ephémère", un lieu résolument novateur, inventif, à la fois espace de détente, d’apprentissage, de partage et de participation. En son centre, il accueille le projet L.E.A.S.E. qui permet de connecter l’art, la science et l’environnement autour de projets communs. L’espace comprend un nouveau parc paysager et sera l’hôte d’un riche programme d’activités diverses et d’ateliers pour des publics de tous âges. Les partenaires du projet (la Ville de Herstal, Urbeo, Natagora et l’entrepreneur Eloy) ont réussi à transformer cette ancienne friche en un lieu ouvert à tous et qui donne un premier aperçu de la ville durable de demain.

L’art, les sciences et l’environnement au centre

L’espace se structure autour d’un assemblage de 8 containers installés en carré par l’architecte de renommée internationale Rudy Ricciotti. À l’intérieur de ceux-ci, se déploieront les activités du projet L.E.A.S.E, ou Laboratoire Économique Artistique Scientifique et Environnemental. Ce dernier est entièrement dédié à promouvoir de nouveaux modèles économiques en, mêlant art, sciences et environnement. L.E.A.S.E. est le fruit d’une collaboration, soutenue par la Région Wallonne dans le cadre du programme Creative Wallonia, entre l’ASBL Façon de voir, Urbeo, L’Université de Liège, le Pôle Mecatech et Natagora. Projections, expos, interventions artistiques, ateliers, bar dédié aux expériences culinaires nouvelles avec le projet "MIIX" , etc. Les partenaires y fourmillent et nous vous inviterons à venir découvrir la programmation et les nouveaux projets au cours des prochains mois.

Le "Musée de l’Éphémère"

Autour de ces containers et d’une rampe permettant le cheminement depuis l’esplanade de l’Hôtel de Ville, l’artiste Werner Moron, "sculpteur de biotopes", a conçu un grand parc paysager en 8 zones favorisant la biodiversité, où ont été plantées des essences différentes : milieu humide ou sec, petite mare, milieu ombragé ou ensoleillé, sols pauvres et riches. Un peu partout, des grands bancs de pierre ou de bois inciteront au repos et à l’échange. Une pépinière slow prendra ses quartiers sur le site afin d’aider les visiteurs à redécouvrir les plantes indigènes et à recréer chez eux des espaces verts qui vivent et qui participent à la création de couloirs de biodiversité dans la ville.

Le Musée sera l’hôte de nombreuses activités et ateliers qui seront menés gratuitement avec des acteurs de la vie herstalienne : Atelier4040, écoles, etc. La programmation sera consultable en ligne. D'ici-là, rejoignez-nous à l'inauguration du site le 11 mai.

Voir toutes les news