La Réserve Naturelle de la Carrière d'Evieux

La Carrière d'Evieux est situés à Esneux, sur la rive droite de l'Ourthe, face au hameau d'Evieux.

Historique de la carrière

La carrière d'Evieux (ou Hamay) fut ouverte par la Commune au commencement du XVIIIe siècle. En 1721, le droit d'extraction fut concédé à des particuliers moyennant une redevance de deux escalins "par mille de pierres propres à paver".

 

En 1850 eut lieu la "Liquidation des comptes" entre la Commune d'Esneux et celles, limitrophes, de Rotheux, Tavier, Villers-aux-Tours et Hody. Rotheux, pour sa part, en tira des pierres à paver (carrière sous Hamay).

 

Panorama d'Evieux avant 1911.
L'agrément des bords de l'Ourthe. Esneux, Av. des Trois Couronnes. Carrière d'Evieux et canotiers.

L'activité a été arrêtée après la guerre 1945.

Le 7 septembre 1982, Monsieur Brialmont-Lecocq Marcel et son épouse Madame Pirson Monique ont acquis de la commune de Neupré cette propriété. Dans les objectifs invoqués pour l'acquérir figurait déjà: " la sauvegarde de la faune et de la flore et plus spécialement des batraciens et reptiles indigènes ", ainsi que " la conservation d'un ancien site carrier désaffecté et reconquis par la végétation ". 

Le 8 octobre 1996, les acquéreurs, sous réserve de rester gestionnaires et de jouir de l'usufruit, font donation de cette propriété à l’asbl "Les réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique" actuellement Natagora.

En 2010, ils décident de renoncer à leurs droits de gestion et d’usufruit.

Depuis lors, la Réserve Naturelle de la Carrière d’Evieux est entièrement gérée par les Volontaires de Natagora.

Description du site

La superficie de la Réserve Naturelle est de 8 hectares.

 

Le profil général du sol est celui d'un versant orienté principalement à l'ouest, avec une pente secondaire au sud. Dans la partie supérieure, en bordure du plateau de Hamay, la déclivité est moyenne sur une bande peu profonde mais les inégalités y sont prononcées. Partout ailleurs, elle est vraiment très forte. Au flanc du versant principal, existe une vaste et profonde faille, qui est en fait l’ ancienne carrière abandonnée depuis longtemps. L'escarpement, la menace d'éboulement et l'absence d'un dispositif de sécurité rendent cette zone particulièrement dangereuse et presque inaccessible. Au pied, sur environ 250 mètres le long de la ligne de chemin de fer Liège-Jemelle, un banc rocheux abrupt forme la limite.


Sur l'ensemble, la structure du sol, constituée d'une mince couche de terre rocailleuse sur fonds rocheux, est extrêmement pauvre. Cette couche n'existe même pas dans l'ancienne carrière et son chantier. Les déblais de l'exploitation ont été amoncelés principalement le long du flanc Sud, contre le chemin, où subsistent, de place en place, des murs de soutènements posés à sec.


Aucun chemin ne traverse les biens. On y relève seulement quelques courtes pistes forestières.

Visites et activités

Etant donné la nature du site très escarpé et sa dangerosité, la réserve n’est pas d’accès libre.

Les activités sur site doivent toujours être encadrées par des personnes responsables de Natagora, et ceci afin de bénéficier de l’assurance en Responsabilité Civile de l’association.

Chaque année, deux chantiers de gestion sont organisés, un en février-mars et un au mois d’août. Ils sont annoncés à l’agenda des activités de Natagora (www.natagora.be/agenda ). Les chantiers consistent à entretenir les mares artificielles installées sur le site, ainsi qu’à lutter contre l’embroussaillement progressif du site aux abords des mares et sur les pierriers les plus importants. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

Des visites guidées peuvent être organisées moyennant contact préalable avec le conservateur de la Réserve.

Les activités et visites à la Réserve Naturelle de la Carrière d’Evieux sont déconseillées aux jeunes enfants et aux personnes ne bénéficiant pas d’une bonne condition physique.

Contact : philippe.funcken(at)natagora.be

La réserve en image

Mare
Mare
Sonneur à ventre jaune
Gestion de la réserve
Gestion de la réserve
 

Natagora Vesdre et Ourthe

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Chaudfontaine, Esneux, Fléron, Sprimont, Trooz

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !