Triffoy

Photo de la réserve naturelle Triffoy Signalitique réserve naturelle
1998
17.32
hectares

Triffoy

Un peu du Midi en Condroz

Propriété de Vivaqua, la réserve naturelle du Triffoy est située à Marchin, entre Huy et Modave. Ce site de 18 hectares se love dans une chavée typiquement condrusienne, au charme particulièrement bucolique. Il doit son nom à la rivière qui le traverse, bordée d’une riche combinaison de zones boisées, de prés de fauche, de prairies sur calcaire et d’anciennes petites zones d’extraction de la pierre. Cette diversité d’habitats, concentrée sur une si petite surface, en fait un véritable creuset de biodiversité.

Papillon miniature et abeille à escargot

Une convention entre Vivaqua et Natagora établie en 1973 permet de créer la réserve du Triffoy. Depuis lors, une collaboration étroite permet d’optimiser la gestion de ce refuge qui abrite une flore et une faune remarquable. Ainsi, la couleuvre coronelle, une de nos trois espèces wallonnes de serpents, devenue bien rare, côtoie  l’argus frêle, le plus petit papillon de jour de nos contrées. On y rencontre aussi l’osmie bicolore, une étrange abeille solitaire qui pond ses œufs dans les coquilles vides d’escargots, ainsi que le cétérach officinal, une fougère particulièrement adaptée à la sécheresse et à la chaleur.

L’intérêt des sols calcaires

La zone la plus remarquable de la réserve est sans doute le « mamelon » : une butte calcaire sur laquelle s’est développée une végétation typique de pelouse. Elle abrite l’une des rares stations de gentianelle d’Allemagne de notre pays. Cette fleur arbore une magnifique corolle tubulaire d’un bleu violet profond et mystérieux. Elle est endémique d’Europe centrale tempérée et caractéristique des pelouses calcaires en bon état de conservation.

Un mamelon qui invite au voyage

Si, par une belle journée d’été, vous vous promenez en longeant cette butte, écoutez les chants des nombreux criquets et sauterelles. Respirez les envoûtants parfums des plantes aromatiques. Émerveillez-vous devant les couleurs des nombreux papillons qui volent sur le coteau. L’espace d’un instant, vous aurez peut-être la chance d’être transporté en bordure méditerranéenne.