Quelle est la position de Natagora sur les abeilles domestiques ?

Les abeilles domestiques sont des animaux domestiques or le rôle des réserves naturelles est de conserver les espèces sauvages. Il est aujourd’hui largement démontré que la cohabitation entre les abeilles sauvages et les abeilles domestiques pose de nombreux problèmes :

  • compétition pour la récolte de nectar
  • compétition pour la récolte de pollen
  • diminution du succès reproducteur de certaines abeilles sauvages en présence d’abeilles domestiques
  • agression de certaines espèces d’abeilles sauvage par l’abeille domestique
  • transmission de pathogènes de l’abeille domestique vers les abeilles sauvages

Il en résulte une diminution significative de la fréquence et de l’abondance des abeilles sauvages en présence de l’abeille domestique et une perturbation des communautés végétales due au prélèvement trop important de pollen et des dégâts occasionnés sur les fleurs par l’abeille domestique, mais aussi de la perturbation des patrons de flux de pollen entre plantes impliquées dans des interactions hautement spécialisées avec les pollinisateurs sauvages.

Le Conseil Supérieur Wallon de la Conservation de la Nature a exprimé en juillet 2016 son opposition à l'installation de ruches dans et à proximité des réserves naturelles.

Natagora suit cet avis et, sauf très rares exceptions, est donc opposé à l’installation de ruches dans ses réserves naturelles. Les réserves naturelles de Wallonie représentant moins d’1% du territoire, plus de 99% de celui-ci reste donc disponible pour la pratique de l’apiculture. Cette dernière n’est donc nullement mise en péril.

Les projets de sauvegarde de l'abeille noire ont tout leur sens, au même titre que la préservation des races menacées d'élevage ou des variétés anciennes cultivées mais il convient également d’éviter de les localiser au sein des sites protégés.

Pour en savoir plus sur les pollinisateurs sauvages et leur conservation, visitez www.natagora.be/sapoll

 

Bibliographie succincte

  • Vereecken N.J., Dufrêne E. & Aubert M. (2015). Sur la coexistence entre l’abeille domestique et les abeilles sauvages. Rapport de synthèse sur les risques liés à l’introduction de ruches de l’abeille domestique (Apis mellifera) vis-à-vis des abeilles sauvages et de la flore. Observatoire des Abeilles. accessible sur www.oabeilles.net (lien vers l'article)
  • Cane, J. H. & Tepedino, V. J. (2016). Gauging the Effect of Honey Bee Pollen Collection on Native Bee Communities. Conservation Letters. doi:10.1111/conl.12263 (lien vers l'article)

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Newsletter de Natagora

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

Se désinscrire de notre newsletter