31 janvier & 1er février 2015
Participez à notre concours photos sur natagora.be/concours
Participez à notre concours photos sur natagora.be/concours

Le recensement en pratique

Chaque année depuis 2004, Natagora organise un recensement des oiseaux de jardin.

Grâce aux observations fournies par les dizaines de milliers de participants, nous en apprenons plus sur leurs mœurs et pouvons mieux les protéger. Pour vous, c'est une occasion unique d'apprendre à reconnaître les oiseaux du jardin et d'observer leur mode de vie. L'émerveillement est garanti !

Participez, c'est très simple !

1. Observez les oiseaux de votre jardin au moins une heure sur le week-end. Si vous observez à plusieurs moments de la journée, ou un peu le samedi et un peu le dimanche, vous aurez plus de chance d'observer des espèces différentes.
2. Identifiez les oiseaux de votre jardin, en vous aidant de nos outils (dont la page Les oiseaux de jardin).
3. Notez le nombre maximum d'oiseaux que vous avez observés en même temps pour chaque espèce identifiée.
4. Renseignez vos observations directement sur notre site web.

Impatients de participer ces 4 et 5 février 2017 ? Inscrivez-vous dès maintenant !

Nos outils pour identifier les oiseaux

Les 4 pages centrales de l'agenda Natagora n°77 (janvier-février) vous proposent une grille d'observation et un rappel des espèces fréquentes : n'hésitez pas à les imprimer (2 par page en recto verso et vous n'aurez besoin que d'une seule feuille de papier !) pour vous aider à noter vos observations.

Vous pouvez également vous procurer ce poster, qui vous aidera à reconnaître les oiseaux les plus fréquents de vos jardins en hiver. Il est disponible gratuitement dans nos bureaux de Namur, Liège et Bruxelles. Vous le retrouvez aussi le télécharger en basse définition (2,6Mo) ou haute définition (10Mo).


Et si vous souhaitez en connaître davantage, notre formation en ornithologie vous intéressera sûrement ! Elle vous apprend à identifier tous les oiseaux de chez nous, à reconnaître leur chant et à comprendre leur comportement.

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

 
Avec le soutien de