Natagora attend avec impatience les perspectives wallonnes de la PAC

Bookmark and Share
Le 25 November 2013

Ce mercredi 20 novembre 2013, le Parlement européen a adopté, en session plénière, la Politique Agricole Commune 2014-2020 (PAC). Au niveau européen, il ne reste qu’au Conseil des Ministres à adopter la décision finale avant la publication des règlements.

Ensuite, il revient aux Etats membres et aux Régions de mettre en œuvre cette réforme de la PAC.
 
Si Natagora a déjà exprimé ses regrets sur le verdissement de la PAC (voir notre communiqué de presse de juin 2013), elle considère la marge de manœuvre laissée aux États membres et régions pour l’implémentation de cette politique comme une réelle opportunité de prendre mieux en compte la biodiversité dans l’agriculture wallonne.
 
En Belgique, ce sont les Régions qui sont chargées de mettre en œuvre cette PAC 2014-2020. À cet égard, Natagora tient à souligner la politique volontariste annoncée par le Ministre wallon de l’Agriculture, Carlo Di Antonio dans la presse du 21 novembre.


Dès lors, Natagora formule quelques propositions qu’elle considère essentielles pour concrétiser un véritable verdissement au niveau wallon :

 
- Les 5% de Surfaces d’Intérêt Ecologique (SIE) par exploitation devront être réparties sur l’ensemble du territoire wallon et non pas concentrés dans certaines régions agro-géographiques. Pour ce faire, il est indispensable que chaque ferme mette en œuvre ces SIE sur base de la déclaration de superficie antérieure à 2014 afin d’éviter toute spéculation et hausse des prix sur les prairies au sud du Sillon Sambre et Meuse.

- Ces SIE devront être exploitées en vue d’apporter une réelle plus-value à la nature. En ce sens, il est préférable de favoriser les éléments de liaison écologique tels que les bandes herbeuses, arbres, haies, mares plutôt que les cultures énergétiques ou de protéagineux. Ces dernières, certes importantes pour réduire la dépendance des agriculteurs wallons au soja importé, doivent être concrétisées dans d’autres mesures.

- Pour assurer la qualité écologique de ces SIE, il sera utile de prévoir des critères additionnels comme la suppression des pesticides.

- Les mesures de diversification des cultures devront distinguer les cultures sur base de leur famille botanique.

- Il faudra assurer le maintien des surfaces actuelles de prairies permanentes.

- Enfin, il faudra assurer la continuité concernant le soutien d’un programme de mesures agri environnementales fort, vital à bon nombre de petites fermes.  Pour ce faire, il faudra maintenir le budget y alloué à minimum de 30%. La réduction importante envisagée actuellement pour leur mise en œuvre doit donc être revue.
 

> Plus d’informations sur les positions de Natagora quant à l’agriculture :

 
- Position sur la réforme de la PAC (pdf)
- Position sur le Code wallon de l’Agriculture (pdf)




Photo : Thibaut Goret




Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Newsletter de Natagora

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

Se désinscrire de notre newsletter