Edito 57 : Notre projet pour les dix prochaines années : être plus nombreux et militer, militer encore

Bookmark and Share
Le 02 September 2013

Quelles seront nos urgences et nos convictions au cours des dix prochaines années ? Qu’allons-nous devenir ? La seule façon de ne pas subir l’avenir, c’est de le construire, de le vouloir. C’est ce que nous allons faire.

D’abord et ce n’est jamais inutile de les rappeler, nos termes de référence resteront bien la responsabilité dans les débats et les choix à faire, le pluralisme dans chaque démarche et donc le respect de l’autre, et enfin l’action, et ainsi de ne jamais se satisfaire de dire aux autres ce qu’ils devraient faire.

Notre action est associative et cherche donc obstinément à rallier des membres et des donateurs. Nous ressentons très fort que nos concitoyens de Wallonie et de Bruxelles sont conscients de la qualité et de la nécessité de notre travail — et pourtant trop peu nous rejoignent. Certes nous sommes aujourd’hui au-delà de 15.000 membres, un progrès énorme depuis dix ans. Mais ce n’est pas assez pour compter vraiment, pour influer suffisamment sur l’action publique et privée. Nous allons donc travailler à élargir notre assise sociale, et à la rendre suffisante pour que la conservation de la nature ne soit plus ce pot de fleurs un peu séchées que d’aucuns regardent à peine. Dans dix ans, notre position sera comparable à celle de nos amis des Pays-Bas, du Royaume Uni ou d’Allemagne. Une position qui compte.

En période de crise financière, les vieilles habitudes et les réflexes que l’on croyait oubliés reviennent au grand galop. Hélas ! Notre action militante va se redéployer avec une argumentation renouvelée et une force de persuasion décuplée. Chacune et chacun d’entre nous voit la biodiversité s’éteindre progressivement dans nos campagnes, tout particulièrement les oiseaux communs, jusqu’il y a peu encore. La catastrophique réforme de la Politique Agricole Commune menée en juin dernier par l’Union européenne nous l’a montré : nous ne sommes pas assez forts. Mais dans dix ans, les oiseaux de nos campagnes n’auront pas disparu. Nous allons les défendre.

Militer, c’est aussi chercher de nouveaux partenariats, tant avec les institutions publiques que les entreprises. C’est bien évidemment un de nos axes de développement, et dans dix ans, nous aurons noué de nouvelles alliances pour dégager de l’espace pour la nature et pour se réjouir de sa dynamique, et de toutes les surprises qu’elle nous aura procurées.

Si le pessimisme gagne souvent notre analyse, l’optimisme ne quitte jamais notre action. Une action nécessaire, toujours bien documentée et argumentée, dont la signature sur le terrain se marquera souvent encore. Rendez-vous dans dix ans.

Emmanuël Sérusiaux
Président



Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Newsletter de Natagora

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

Se désinscrire de notre newsletter