"NAPAN 18-22" : les ONG aident le citoyen à aller à l’essentiel !

 

Glyphosate, pesticides perturbateurs endocriniens, dépendance aux pesticides, … autant de sujets très présents dans l’actualité qui préoccupent fortement les citoyens mais qui peuvent aussi le laisser perplexe au regard de la complexité des enjeux.

Malgré la coordination entre Régions pour proposer une consultation publique à propos du Programme 2018-2022 du Plan d’Action National de Réduction des Pesticides  (NAPAN), cette complexité se retrouve malheureusement dans le texte.

Les 120 mesures qui le constituent, leur technicité et l’absence d’objectifs globaux peuvent freiner les citoyens les plus avertis. Les associations environnementales proposent aux citoyens une consultation « simplifiée » leur permettant d’exprimer leur avis sur ces mesures qui ont une incidence sur la santé des utilisateurs, des riverains, la qualité de l’eau et la biodiversité

Pour aider le citoyen à remettre un avis sur ce plan, les associations proposent un décryptage des points essentiels. Elles ont évalué l’ensemble des mesures proposées au regard d’enjeux prioritaires liés à la santé et l’environnement et proposent une multitude d’améliorations au projet de plan. Sur base de cette analyse, les citoyens sont invités, via un formulaire en ligne, à donner leur avis sur le plan et les propositions complémentaires formulées.

Passer à l'action (jusqu’au 10 avril 2017)

Les associations partenaires

AdaliaGreenpeaceInter-Environnement Wallonie (IEW)NatagoraNature et ProgrèsPesticide Action Network (PAN) et le Pôle de Gestion Différenciée

Contact

Lionel Delvaux (IEW) : l.delvaux(at)iew.be