Nouvelles réserves naturelles 2008

L’objectif que nous nous sommes fixés depuis trois ans est de protéger annuellement 200 hectares de terrains de haute valeur biologique. En 2008, nous avons frôlé l’objectif, puisque… 198,5 hectares ont été préservés, 174 hectares par acquisition et 24,5 hectares par le biais de la signature de baux emphytéotiques avec certains propriétaires.

En terme de répartition géographique, pour ne pas déroger à la tradition, le Luxembourg ressort gagnant par rapport aux autres provinces, avec 54% des terrains nouvellement protégés. Derrière la verte province, celles de Namur (26%) et de Liège (19%).

 

De nouvelles réserves naturelles ont vu le jour au sein de 12 communes wallonnes : Derrière les Massotes (Bassenge), Vonêche (Beauraing), Compogne (Bertogne), les Prés Taman (Bièvre), le Ruisseau de Nablais (Gedinne), la Vallée du Mincé (Houffalize), le Ruisseau des Écrevisses (Musson), la Vallée des Hayons (Meix-devant-Virton), le Terril du Gosson (Seraing), les Prés de Latour (Virton), la Vallée de la Semois (Vresse) et la Vallée de l’Eau d’Yves (Walcourt). Par ailleurs, des dizaines de réserves déjà existantes ont pu être agrandies, de façon parfois très substantielle.

Qui a financé ces actions de sauvegarde de notre patrimoine naturel ? Il n’y a pas de secret, c’est évidemment la convergence des efforts qui a encore porté ses fruits ! En 2008, les contributions de la Région wallonne (50%), de Natagora (27%) et de l’Union européenne (23%) se sont additionnées. Les 27% (environ 240 000 euros) apportés par notre association, c’est bien entendu grâce aux dons et contributions de sponsors privés que nous avons pu les réunir.

Un tout grand merci à tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice !

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Newsletter de Natagora

Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

Se désinscrire de notre newsletter