Le hibou grand-duc

Soixante à septante centimètres de haut, plus d’un mètre et demi d’envergure, le hibou grand-duc est incontestablement le roi de la nuit. Alors que les autres rapaces nocturnes se contentent de proies de petite taille, le hibou grand-duc s’attaque surtout à des cibles d’un tout autre calibre : rats, campagnols, renards, écureuils, hérissons, lapins, lièvres, jeunes renards. Rien ne lui résiste. Mêmes d’autres rapaces comme la chouette hulotte ou la buse peuvent se retrouver parmi ses proies.

Le Grand-duc niche dans les falaises rocheuses, naturelles ou artificielles. On le rencontre le plus souvent dans des carrières. Mais le grand-duc a un ennemi : l’Homme. Les poisons utilisés pour «réguler» les populations de petits rongeurs s’accumulent dans les maillons de la chaîne alimentaire. Pour le grand-duc, le grand prédateur au sommet de la chaîne, ces produits se concentrent en telles quantités qu’ils deviennent toxiques, mortels même.

Il a fallu des programmes de réintroduction, à partir des années 1970, pour revoir ce magnifique oiseau chez nous. Aujourd’hui, une trentaine de couples de grands-ducs nichent en Wallonie.

En collaboration avec