La réserve naturelle de la Haute Sambre

Photo réalisée par Ch. Warzée

La réserve naturelle de la Haute Sambre (https://goo.gl/szSkWG) se situe dans le fond de la vallée alluviale de la Sambre sur les  communes de La Buissière, Merbes–le-Château et Solre-sur-Sambre.


Elle a une superficie de 70  hectares. Elle est constituée principalement de marécages, prairies humides, d’étangs et plans d’eau en connexion avec la Sambre, ainsi qu’avec ses deux affluents en rive droite, la Hantes et la Thure.

La Réserve a été créée en 1985 et s’étend sur 4 Km le long du chemin de halage  de la  Sambre depuis La Buissière jusqu’à l’écluse de Solre-sur-Sambre.

On trouve dans la réserve une des plus grandes héronnières de Belgique ( 75 nids) ainsi qu’un dortoir important de grands cormorans . Les bénévoles sont aidés dans leur gestion de la Réserve par 3 chevaux camarguais, 4 tarpans depuis le mars 2016 à la Buissière et 6 femelles tarpans à Solre-sur-Sambre.

La flore compte 300  espèces. On trouve 120 espèces d’oiseaux ainsi que 9 espèces de batraciens. Il y 10 espèces de poissons et une vingtaine d’espèces de libellules.  Une des plus grandes frayères de la Sambre est située dans la Réserve.

Conservateur : Jean-Marc Laurent (071/58 89 78)

Président de la Comission de Gestion des réserves Natagora Haute-Sambre : Gilles Blondiau (0478/49 11 90)

  • Visite toute l’année sur réservation max. . 10 pers.)
  • Adulte: 3€ - Enfant: 1€.
  • +/- 3 heures
  • Rendez vous : Ecluse de La buissière / ou/ Pont-route de Merbes-Le-Château
  • +32(0)71/58.89.78  sms uniquement – 0496/66 46 70 – 0478/49 11 90

Descriptif du patrimoine naturel du territoire de la ville de Beaumont

Territoire le plus méridional de la régionale, le pays de Beaumont constitue une transition entre le riche plateau limoneux de la Thudinie (région géographique du Condroz) et la Fagne. Bien que dépourvue de réserve naturelle en dehors de quelques sites chiroptérologiques non visitables, la commune n’est pas pour autant dépourvue d’intérêt pour les naturalistes (et les autres...). La Fagne est caractérisée par des sols pauvres, développés sur des schistes et psammites (grès micacées) du Faménien (à Thirimont, Beaumont par exemple) , mais aussi des calcaires du Frasnien (Renlies, Solre-Saint-Géry). D’une part, ces sols pauvres de natures variées expliquent la diversité floristique rencontrée, et d’autre part,  nous préservent quelque peu d’une agriculture céréalière intensive. A plus forte raison avec le relief relativement accidenté, les sols sont surtout occupés par des herbages et quelques zones boisées, principalement sur les versants et les fonds de vallées humides, dessinés principalement par la Hantes. Cette rivière prend sa source du côté de Froidchapelle pour se jeter dans la Sambre à hauteur de Labuissière. Relativement préservée, elle offre un milieu accueillant pour le martin-pêcheur et le cincle plongeur, qui niche notamment dans le beau village de Renlies. En outre, les zones peu perméables qui bordent le cours d’eau sont des terrains de chasse privilégiés pour les grands échassiers que sont le héron cendré, la grande aigrette, et  la cigogne noire, régulièrement rencontrée durant la saison de nidification. Sa consoeur, la cigogne blanche, n’est pas rare quant à elle en halte migratoire. Et toujours pour les amateurs d’oiseaux, la présence de la pie-gièche écorcheur, du tarier pâtre ou encore du moineau friquet témoignent d’une relative préservation des campagnes de la région.

Beaumont est une ville aux nombreux vestiges historiques, autrefois cernée de remparts et dotée d’un château médiéval détruit en 1665, à l’emplacement de l’actuel parc Paridaens. Les caves de ce château existent toujours et constituent un site important pour l’hivernage des chauve-souris. Le site bénéficie d’ailleurs du statut de réserve naturelle domaniale. Au pied de la tour Salamandre, la plus grande des 2 tours qui subsitent de l’ancienne muraille, le site des Polis vaut aussi le détour. Voie de passage jadis entre l’enceinte de la ville et les prairies en contrebas dans la vallée, il a fait l’objet d’une étude réalisée par Jean Leurquin en 1994. A cette époque, diverses espèces à tendance méditerranéenne, et très rares pour le Hainaut méridional (ou la Belgique), comme la molène floconneuse et le calament ascendant, profitaient d’une très bonne exposition et de conditions d’éclairement optimales. Toujours à Beaumont, derrière le cimetière, le site du Grand Vivier (anciens viviers à carpes) devrait bénéficier prochainement du statut de réserve naturelle domaniale. Enfin, signalons trois autres sites de grand intérêt biologique, principalement pour les chauves-souris : la grotte de Tchampacane à Solre-Saint-Géry, le Trou au Zinc  et les ifs de Barbençon, ces deux derniers dans le village du même nom.

Emmanuel Hene   

Les réserves de Peissant

Photo réalisée par Ch. Warzée

Les Réserves de Peissant :

  • l’étang de la Marlière  (ancienne sablière) : 5 ha
  • la roselière du ruisseau d’Estinnes : 2,5 ha

Conservateur : David Coquiart (0496/922128)  et Robert Baise (0496/664670)

La réserve de Grand-Reng

Photo réalisée par Ch. Warzée

La Réserve de Grand-Reng :

  • la fosse aux sables (ancienne sablière)  :  2,5 ha

Conservateur : David Coquiart (0496/922128)  et Robert Baise (0496/664670)  

Quelques photographies des réserves (Didier Labus - JM Laurent)

La réserve de Préryl

Quelques photographies des réserves (Pierre Moiset)

La Réserve Naturelle de la Fosse au sable à Grand-Reng (Erquelinnes) - Photos Pierre Moiset

Vu sur le site de La Buissière - Photos de Charles Henuzet

Quelques photographies de Christian Warzée

Voici le capricorne musqué (aromia moschata) photographié à La
Buissière. Espèce qui se fait rare et qui est protégée en Région wallone.
La mère et l'enfant se portent bien à La Cliquotte .....
La zygène de la filipendule : C'est un papillon aposématique, car il se signale par ses couleurs comme toxique aux prédateurs comme les oiseaux et les lézards. En cas d'attaque il émet un liquide contenant du cyanure.
 

Natagora Haute-Sambre et Haute-Haine

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Anderlues, Beaumont, Binches, Erquelinnes, Estinnes, Lobbes, Manage, Merbes-le-Château, Morlanwelz, Thuin

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !