Vallon du Wayot

Photo de la réserve naturelle Vallon du Wayot Signalitique réserve naturelle
2014
5.30
hectares

Vallon du Wayot

Le beau vallon et sa rivière fantôme

Située sur la commune de Theux, la réserve est aussi connue sous le nom des Thiers de Theux. Elle s’étend sur les deux versants du ruisseau du Wayot, qui la traverse tantôt en surface, tantôt sous terre. Le site est beau, calme et invite à la contemplation.

Fenêtre sur calcaire

Le vallon fait partie d’un ensemble de pelouses calcicoles protégées, localisées autour de la ville de Theux. La proximité de ces sites et leur position géographique, au sein de la célèbre « fenêtre de Theux », leur confère un caractère remarquable. En effet, il s’agit d’enclaves calcaires dans le massif ardennais. Ils constituent de ce fait un ensemble de stations unique en Ardenne pour de nombreuses espèces calcicoles dont le bugle de Genève, la vulnéraire, et certaines orchidées. 

Un site de grand intérêt paysager...

Dès son entrée dans la réserve, le visiteur est marqué par le relief abrupt et encaissé, rappelant de basses vallées montagnardes. Au fond du vallon, le cours d’eau joue à cache-cache. Il n’apparait en effet en surface que lorsque son cours souterrain est saturé. Sur les versants, les pâtures et pelouses se succèdent, séparées par de remarquables haies rappelant les bocages d’autrefois. Plus haut, des arbres fruitiers ponctuent le paysage. Aucun bruit de la ville toute proche ne vient perturber le visiteur.

...et biologique

Le versant sud du vallon est occupé par une vaste pelouse calcicole, évoquant la Provence avec ses odeurs de thym et d’origan. Le versant opposé accueille un ensemble de prairies maigres où s’épanouit une flore qui tend à disparaitre dans le paysage environnant, sacrifié sur l’autel de l’intensification agricole. Le beau réseau de haies offre gîte et couvert à de nombreuses espèces animales et résonne au printemps du chant des oiseaux qui y ont trouvé refuge.